Oracle prévoit dembaucher 2000 personnes

first_imgOracle prévoit d’embaucher 2000 personnesÉtats-Unis – Alors que la Commission européenne a enfin autorisé le rachat de Sun Microsystems par Oracle, le directeur de ce dernier a annoncé avoir l’intention d’embaucher plus de personnes qu’il n’en licenciera à l’occasion de la fusion des deux sociétés.Larry Ellison, le PDG d’Oracle, a déclaré au Wall Street Journal avoir l’intention de créer 2000 postes au cours des prochains mois, notamment dans les domaines de l’ingénierie et de la vente. Dans le même temps, d’autres postes seront supprimés, mais en nombre inférieur, assure-t-il. Cela devrait porter les effectifs totaux de la société à près de 110.000 employés.À lire aussiLa Russie veut déconnecter l’ensemble de ses habitants d’InternetLarry Ellison a également expliqué que suite à la fusion de Sun et Oracle, sa société se lancerait dans la fabrication de serveurs haut de gamme, estimant “qu’il serait préférable d’avoir toutes les pièces, plutôt que de travailler avec des partenaires” qui construisent des serveurs fonctionnant avec les programmes de Sun et Oracle.Jusqu’alors, Larry Ellison avait rejeté l’idée de développer des équipements, préférant se limiter aux logiciels. Mais grâce à cette nouvelle stratégie, Oracle pourrait générer un supplément de bénéfice de 1,5 milliard de dollars dès la première année de sa fusion avec Sun Microsystems, affirme le PDG désormais convaincu que l’avenir de l’informatique réside dans le développement de systèmes associant équipements et logiciels.La Commission européenne a donné son feu vert à la fusion la semaine dernière après de longs mois d’hésitation. Plus rien n’empêche donc l’intégration de Sun à Oracle, qui devrait être imminente.Le 29 janvier 2010 à 11:17 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *